Partenaires

Ampère

Nos tutelles

CNRS Ecole Centrale de Lyon Université de Lyon Université Lyon 1 INSA de Lyon

Nos partenaires

Ingénierie@Lyon



Rechercher


Accueil > Thèses et HDR > Thèses en 2020

14/12/2020 - Mohamed BEN MARZOUK

par Laurent Krähenbühl - publié le , mis à jour le

Agenda

Ajouter un événement iCal

Mohamed Ben Marzouk soutient sa thèse le 14/12/2020 à 10:00.
Lieu : En raison des conditions sanitaires, la soutenance aura lieu en visio

Apport des cycles d’usage représentatifs synthétiques pour les études de vieillissement de batteries dans les nouveaux usages de mobilité

Jury :
Rapporteurs : BOUSCAYROL Alain (Université de Lille), GUERIN Patrick (Université de Nantes)
Membres : BUISSON Christine (IFSTTAR), RIU Delphine (Grenoble INP / G2Elab), SAUVANT-MOYNOT Valerie, (IFPEN)
Encadrement : VENET Pascal (Université Lyon 1 / Ampère), PELISSIER Serge (IFSTTAR), CLERC Guy (Université Lyon 1 / Ampère), SARI Ali (Université Lyon 1 / Ampère)

Résumé :
Actuellement, les prédictions de durée de vie des batteries en électromobilité s’appuient sur des modèles et des résultats issus d’essais de cyclage normalisés. Les profils utilisés pour ce vieillissement accéléré sont constitués par des charges/décharges, partielles ou totales, à courants constants, ou formés par des profils simplifiés inspirés d’usages réels. Ils comprennent des impulsions simples et ne représentent que partiellement la diversité des usages.
La spécificité de ce travail de thèse réside dans le fait que l’étude du vieillissement des batteries est basée sur des données réelles de plusieurs véhicules électriques issues du projet CROME.
Dans la première partie de ce manuscrit, nous avons analysé et classé les différents usages enregistrés, ce qui nous a permis d’identifier 5 modes d’usages représentatifs de l’ensemble des usages enregistrés. Ces modes d’usages comportent 3 types de roulages et 2 types de recharges.
Nous avons ensuite étudié l‘influence de chacun de ces modes d’usages sur le vieillissement en utilisant diverses méthodes et validé les différents résultats obtenus en effectuant plusieurs essais expérimentaux de vieillissement calendaire et en cyclage.
Finalement, nous avons construit plusieurs scénarios d’usages et étudié leur vieillissement respectif. Nous avons, d’une part, comparé expérimentalement le vieillissement produit par un profil représentatif des usages réels avec celui du profil normalisé WLTC. D’autre part, nous avons simulé l’influence de la fréquence et de la périodicité de la recharge sur le vieillissement ainsi que l’impact d’un usage de type V2H (Vehicle to Home) sur la durée de vie des batteries.

Mots-clés : Transport ; Stockage d’énergie ; Batterie ; Lithium-ion ; usage réel ; datamining ; mode d’usage ; V2H