Partenaires

Ampère

Nos tutelles

CNRS Ecole Centrale de Lyon Université de Lyon Université Lyon 1 INSA de Lyon

Nos partenaires

Ingénierie@Lyon



Rechercher


Accueil > Thèses et HDR > Thèses en 2018

09/11/2018 - Miguel ROMERO RODRIGUEZ

par Laurent Krähenbühl - publié le

M. Miguel Romero Rodriguez soutient sa thèse le 09/11/2018 à 09h30.
Lieu : SuperGrid Institute, 23 rue Cyprian, Villeurbanne.

Titre :
Synthèse de contrôle par supervision pour des systèmes HVDC à base de convertisseurs modulaires multiniveaux

Jury :
Martin FABIAN, Professeur des Universités, Univ. de Technologie de Chalmers, Rapporteur
Éric ZAMAÏ, Maître de conférences HDR, Grenoble INP, Rapporteur
Manuela SECHILARIU, Professeur des Universités, Univ. de Technologie de Compiègne, Examinatrice
Hervé MOREL, Directeur de Recherche CNRS, INSA Lyon, Examinateur
Carmen CARDOZO, Docteur, Ingénieur de recherche, Réseau de Transport d’Electricité, Examinatrice

Romain DELPOUX, Maître de conférences, INSA Lyon, Co-encadrant de thèse
Laurent PIÉTRAC, Maître de conférences HDR, INSA Lyon, Co-directeur de thèse
Éric NIEL, Professeur des Universités, INSA Lyon, Directeur de thèse

Abdelkrim BENCHAÏB, Docteur HDR, Manager R&D, SuperGrid Institute, Invité, Co-encadrant de thèse
Jing DAI, Professeur assistant, CentraleSupélec, Invité, Co-encadrant de thèse

Résumé :
Ces dernières années, les technologies à courant continu haute tension (en anglais, HVDC) basées sur les convertisseurs modulaires multiniveaux (MMC) sont adoptées comme solution pour l’intégration efficace des énergies renouvelables dans les réseaux électriques. Cependant, ces technologies présentent de nouveaux défis dans la façon dont les systèmes de transmission de puissance sont contrôlés et exploités, car des stratégies de contrôle plus rapides et plus complexes seront nécessaires dans un domaine qui repose aujourd’hui fortement sur la décision humaine. Dans ce contexte, la modélisation des systèmes à événements discrets (SED) et la théorie du contrôle par supervision (TCS) sont des outils puissants pour la synthèse de superviseurs qui assurent que le système à contrôler respecte un ensemble de spécifications comportementales, imposées par le concepteur, dans ses limites physiques.

Ce travail propose une méthode pour le développement complet, de la conception à la mise en œuvre, du contrôle par supervision d’un système Multi-Terminal DC (MTDC). Une analyse du système considéré a été effectuée afin d’identifier les principaux composants et modes de fonctionnement du réseau. La solution proposée repose sur la modélisation par événements discrets du comportement en temps continu des composants du système. A partir de là, les concepts de la TCS sont appliqués de manière à obtenir une architecture de contrôle hiérarchique prenant en compte la priorité de certaines actions de contrôle à traiter au niveau local. De plus, les contrôleurs discrets obtenus présentent une structure de commutation de mode afin de réaliser une gestion de mode pendant le fonctionnement du réseau MTDC. Enfin, une méthode pour la mise en œuvre des contrôleurs obtenus dans un logiciel de simulation de système électrique répandu est proposée. L’ensemble du travail a été validé par la simulation d’une étude de cas impliquant la gestion des modes d’un système MTDC bipolaire à trois terminaux.